L’île de Ré

Tourisme

Deux sites web à visiter pour tout savoir sur l’Ile de ré et la Charente-Maritime:

  • Site du tourisme dans l’île de RéDestination Ile de Ré - Logo

Vélo

Famille en vélo près de l'Illeau des NIges - Ile de Ré

En vélo près de Lilleau des Niges – Ile de Ré

Partez à la découverte de l’île de Ré en vélo  à travers les marais ou les bois.

Une diversité de paysages magnifiques de landes sauvages, de marais salants, de petits bois, de plages et de charmants petits villages. Longue de 30 km, sans relief – le point culminant étant à 19 m – et avec plus de 110 km de pistes cyclables, l’île est un véritable paradis pour les bicyclettes.

Même les moins sportifs peuvent se lancer à la découverte de l’Île de Ré à vélo !

L’office de tourisme vous donnera gratuitement le plan des pistes.

Vous trouverez à louer toute sorte de vélos à 80 m des maisons, à l’angle de la rue de la Pointe à Chabot et de la rue de Trousse-Chemise, chez Cycland www.cycland.fr

Nos villas  étant proches du centre ville et des plages, vous pouvez vous passer de votre voiture pendant toute  la durée de votre séjour et tout faire en vélo.

Pêche

Plaisir des vacances au bord de la mer, la pêche à pied, la pêche du bord ou la pêche en bateau.

Pour pêcher depuis un bateau, sous la mer ou sur la plage à titre de loisir, vous devez respecter certaines règles relatives notamment aux instruments utilisés, aux lieux de pêche et disposer des documents nécessaires en cas de contrôle.

Pêche à pied:

Lieu et heures de pêche

La pêche à pied se pratique au bord de la mer, sur l’estran, sans formalité administrative particulière.

Vous pouvez pratiquer la pêche à pied toute l’année.

Moyens autorisés

Vous ne pouvez pas recourir à une embarcation, un quelconque engin flottant ou un véhicule terrestre à moteur pour pratiquer la pêche à pied.

Vous pouvez seulement utiliser une ligne tenue à la main ou certains outils tels que le râteau, l’épuisette, le casier à bouquet…mais aucun instrument susceptible de porter atteinte à la conservation du milieu.

Coquillages et poissons pêchés

Vous devez vous renseigner auprès des autorités maritimes locales pour connaître la nature, la taille et la quantité de crustacés ou de poissons qui peuvent être ramassés ou pêchés par personne. Il s’agit le plus souvent de mollusques (coques, couteaux, praires, …), de crustacés (crevette grises, bouquets, étrilles, tourteaux…)

Vous n’avez pas le droit de vendre le produit de votre pêche, vous êtes seulement autorisé à le consommer en famille.

Sanctions

En cas de non respect de ces règles, vous êtes passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 22 500 €.

Pêche en mer:

Conditions à remplir

Pour pratiquer la pêche en mer depuis votre bateau, vous devez posséder un titre de navigation et n’utiliser que les outils suivants :

  • des lignes gréées pour un maximum de 12 hameçons,
  • 2 palangres munies chacune de 30 hameçons au maximum,
  • 2 casiers,
  • 1 foëne,
  • 1 épuisette ou « salabre »,
  • 1 grapette à dents (uniquement en mer Méditerranée),
  • 1 filet trémail sous certaines limites de tailles (uniquement en mer du nord, Manche et Atlantique),
  • 1 carrelet par navire et 3 balances par personne embarquée (uniquement en Bretagne, Pays de Loire et Aquitaine).

Poissons pêchés

Vous ne devez pas pêcher les poissons en dessous d’une certaine taille ou d’un certain poids qui varient en fonction des espèces.

Le produit de votre pêche doit être destiné exclusivement à vous même et à votre famille et ne peut en aucun cas être vendu.

Contrôle

En cas de contrôle par les agents compétents en matière de pêche maritime, vous devez pouvoir :

  • justifier de votre identité,
  • présenter le titre de navigation,
  • montrer les fusées et les extincteurs avec des dates de péremption non dépassées, des gilets de sauvetages,

Sanctions

En cas de :

  • non respect des règles relatives à la taille et au poids des poissons,
  • utilisation d’engin, appareil, moyen de détection non autorisés,
  • utilisation d’un bateau qui ne correspond pas à celui figurant sur le titre de navigation,

vous pouvez vous voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à 22 500 €.

Pêche sous-marine:

Conditions à remplir

Vous devez avoir au moins 16 ans pour pratiquer la pêche sous-marine.

La souscription d’un contrat d’assurance en responsabilité civile est obligatoire.

Interdictions à respecter

Il vous est interdit :

  • d’exercer la pêche sous-marine entre le coucher et le lever du soleil,
  • de vous approcher à moins de 150 mètres des navires ou embarcations en pêche ainsi que des engins de pêche signalés par un balisage apparent,
  • de capturer les animaux marins pris dans les engins ou filets placés par d’autres pêcheurs,
  • de faire usage d’un foyer lumineux,
  • d’utiliser, pour la capture des crustacés une foëne ou un appareil spécial pour la pêche sous-marine,
  • de tenir hors de l’eau un appareil spécial pour la pêche sous-marine,
  • de chasser en plongée avec bouteilles.

Il vous est également interdit de vendre le produit de votre pêche.

Contrôle

En cas de contrôle par les agents compétents en matière de pêche maritime, vous devez pouvoir :

  • justifier de votre identité,
  • et présenter l’attestation d’assurance en responsabilité civile couvrant les risques de la pêche sous-marine ou la licence délivrée par la fédération sportive.

En ce qui concerne le bateau, vous devez pouvoir montrer les fusées et les extincteurs avec des dates de péremption non dépassées, des gilets de sauvetages ainsi que le titre de navigation.

Sanctions

En cas de :

  • non respect des règles relatives à la taille et au poids des poissons,
  • utilisation d’engin, appareil, moyen de détection non autorisés,
  • utilisation d’un bateau qui ne correspond pas à celui figurant sur le titre de navigation,

vous pouvez vous voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à 22 500 €.

Vous trouverez dans le livret d’accueil de nos villas un calibreur de coquillages qui vous assurera d’être en conformité avec la loi.
Vous trouverez la réglementation de ces pêches à l’adresse dédiée à la pêche en mer sous toutes ses formes sur le site gouvernemental     https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2118

Les sites naturels

Les marais salants

maraissalant3

Un sel 100% naturel récolté à la main dans le plus grand respect des traditions ancestrales

Au Nord de l’Ile, entre la Couarde, Loix et Ars en Ré, les marais salants se déploient à perte de vue. Dans cet environnement paisible façonné par l’homme et la nature, les sauniers y cultivent et y récoltent le sel marin, « l’or blanc » depuis plus d’un millénaire.

Longtemps indispensable pour la conservation des aliments, le sel fait l’objet d’un commerce florissant au Moyen Age avec les pays nordiques tels que le Danemark, les Pays bas, l’Allemagne et la Scandinavie. Idéalement situé au carrefour des routes maritimes, ce sont les moines de l’Abbaye de Saint- Michel- en l’Herm qui vont commencer à exploiter les marais salants des îlots de Loix et d’Ars pour rentabiliser leurs terres argileuses sur l’Ile de Ré et en faire un des site de production de l’ouest de la France les plus importants.

Aujourd’hui ce sont plus de 400 hectares qui sont cultivés par 90 sauniers sur l’Ile de Ré.

Pendant la saison estivale (entre les mois de juin à septembre) , vous pouvez les observer travailler dans leur marais, récolter manuellement des cristaux de sel : le gros sel gris et la fleur de sel.

L’eau de mer circule dans des bassins d’argile de tailles différentes où se produit le processus naturel d’évaporation grâce au soleil et au vent. Le gros sel gris se dépose au fond des marais, en conservant naturellement la couleur de l’argile gris qui tapissent les marais. Près de 2000 tonnes de gros sel sont récoltés annuellement. Comme autrefois, le saunier utilise une sorte de large râteau, un simoussi, pour faire des petites pyramides, les coubes, qui laisseront l’eau s’égoutter avant d’être transportées sur un tas de sel plus important, le pilot.

Pour récolter la fleur de sel, il  faut du soleil, un bon vent, une absence totale de pluie et un zeste de paramètres plus ou moins prévisibles qui font tout son charme et son mystère.  Tous les jours en fin de journée, une fine cristallisation apparait à la surface de l’eau, sur les bords de l’œillet pour former une légère croûte, comparable à la glace naissante sur un étang. Le saunier la prélève délicatement  à l’aide d’une « lousse » en se gardant d’un geste imprécis qui coulerait et souillerait la précieuse récolte.

La fleur de sel de l’Ile de Ré est considérée comme l’un des sels les plus raffinés et les plus goûteux au monde. La subtilité de sa saveur est liée au fait qu’elle n’est pas constituée que sel… elle contient naturellement du magnésium et des oligo-éléments. La fleur de sel est un produit 100 % naturel, qui ne subit aucune transformation et n’est associé à aucun additif.  Elle sale moins qu’un simple sel de table, et moins vite. Mais tellement mieux ! Elle est parfois intégrée à des recettes de grande finesse, mais est le plus souvent ajoutée au dernier moment sur un aliment ou un plat qu’elle contribuera à révéler à mesure qu’elle distillera ses arômes.

Un incontournable des grandes tables et de la gastronomie pour sa touche de finition parfaite, pour son gout subtil et son croquant inimitable. Une expérience gustative à nulle autre pareille. Quelques grains fleur de sel suffisent en effet pour procurer des sensations gustatives des plus intenses.

Pour tout savoir sur la saliculture de l’Ile de Ré, faites un tour à l’Ecomusée des Marais Salants, à Loix qui vous invite à revivre la récolte du sel depuis des siècles. A l’intérieur sont exposées les traditions et l’histoire de la culture du sel et un parcours pédestre en plein air autour des marais permet de comprendre toutes les phases de production, du pompage de l’eau de mer en mars à la récolte du sel à la fin de l’été.

LES SAUNIERS DE L’ILE DE RE

Leur coopérative, située route de la Prée à Ars en Ré, vous propose de nombreux produits que vous pouvez acheter en ligne sur le site sel-de-mer.com

Parmi ces produits: fleur de sel, salicornes, caramels etc…..

 

Réserve naturelle

RÉSERVE NATURELLE DE LILLEAU DES NIGES
Véritable paradis de nature, l’île de Ré est un haut lieu de l’ornithologie française et européenne (près de 350 espèces d’oiseaux observées).
Au printemps et en été, des oiseaux d’eau s’installent dans les marais pour faire leurs nids et élever leurs poussins : aigrette, garzette, busard des roseaux, tadorne de Belon, avocette élégante, échasse blanche, chevalier gambette, sterne, pierregarin, gorgebleue à miroir, …
En automne et en hiver, les vasières attirent une multitude de courlis cendrés, barges rousses, bécasseaux variables, grands gravelots, pluviers argentés, spatules blanches, ainsi que des milliers de bernaches cravant (oies venues de Sibérie).
À pied ou à vélo, la Réserve Naturelle Nationale de Lilleau des Niges, gérée par la LPO aux Portes-en-Ré, offre des conditions idéales pour observer les oiseaux.
L’accès dans la Réserve étant interdit (décret ministériel), un sentier avec des bornes pédagogiques
vous attend en bordure du site. Ce sentier est accessible librement en tout temps.
Nouveau : un audioguide en français est disponible à la location à la Maison du Fie

Vous trouverez le programme des sorties nature 2018 sur le site de La réserve naturelle ornithologique de Lilleau des Niges aux Portes en Ré :
https://ile-de-re.lpo.fr

Les spécialités

Les huîtres :

Les huîtres de Trousse-Chemise, route de la Levée Verte (traverser le terrain de golf).
Les Portes en Ré/Ventes d’huîtres et de coquillages (cabane et marché des Portes).
Dégustation à la cabane
Avril-mai-juin-septembre :
Tous les midis du Mardi au Dimanche 12h-14h30
Vendredi/samedi/dimanche soir 18h30-21hJuillet-Août :
Du mardi au dimanche midi et soir

Livraison à domicile partout en France.
Prestation écailler à domicile pour tous types de réceptions (mariage, baptême, anniversaire…)
Présent sur le marché des Portes en Ré toute l’année.
Ouvert à l’année pour la vente d’huîtres et de coquillages.

 

LES POMMES DE TERRE
Pomme de terre primeur d’Appellation d’origine contrôlée (AOC) au goût noisette, qui se déguste frite avec sa peau.

La Pomme de Terre AOP de l’Île de Ré est une pomme de terre primeur reconnaissable à sa peau fine et à sa petite taille. Elle ravit chaque année les papilles de ceux qui la connaissent et de ceux qui la découvrent; capable de s’adapter à tout type de plat et déclinable à l’infini, elle est l’ingrédient incontournable de tous vos repas réussis.

Elle est issue de l’engagement des producteurs auprès du Syndicat de Défense de l’AOP “Pomme de Terre de l’Ile de Ré qui veille au respect des exigences du cahier des charges. Elle reflète un terroir et un savoir faire rétais qui saura vous mettre en appétit et éveiller votre curiosité.

 

LE VIN DE L’ILE DE RE

La coopérative vinicole est située sur la route de Sainte Marie, au Bois Plage.

Dégustation, au cellier :

Vin blanc « Le Royal »

Vin rosé « Le Rosé des dunes »

Vin rouge « Le Petit Sergent » et « Le Gouverneur »

Vin mousseux « Le Trousse Chemise » blanc ou rosé

Pineau rosé ou blanc « Le Gouverneur »

• en juillet et août : du lundi au samedi de 9h à 19h et le dimanche de 10h à 13h
• septembre : du lundi au samedi, de 9h à 12h et de 14h à 18h30
• en avril, mai, juin : du lundi au samedi, de 9h à 12h et de 14h à 18h
• d’octobre à mars : du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 18h

Les Vignerons de l’Ile de Ré
SCA UNIRE
Route de Sainte Marie
BP 60003
17580 LE BOIS PLAGE EN RÉ
Tél. : 05 46 09 23 09 – Fax : 05 46 09 09 26

Vente en ligne sur le site vente-vins-en-ligne.com